Accueil » Circuits proposés » Préhistoire de l’homme et de l’agriculture

Préhistoire de l’Homme et de l’agriculture

Pas de l'Estang

Voici une courte boucle qui relie le village de Saou au Pas de l’Estang.
Incision dans les falaises, ce pas est un accés naturel vers le coeur de la forêt de Saou. C’est aussi une porte d’entrée vers la préhistoire. En effet, à l’âge de Bronze (de -3000 à – 1000 av JC), le pas de l’Estang accueillait un village. Des fouilles ont mis à jour des restent d’habitations, de vases, de bracelets et de haches.
Différents vestiges antérieurs à l’âge du Bronze (du néolithique) ont été découverts aux alentours, notamment, sur l’oppidum de Cissac et sur le versant accidenté du petit pommerol qui dominent respectivement à l’ouest et à l’est du pas de l’Estang.

plantes sauvages domestiquéees paysage

C’est aussi à la charnière Néolithique/Age de Bronze que l’Homme, équipé d’outils performants, exploite le milieu naturel, déboise les forêts, développe son agriculture et modifie le paysage.
Beaucoup de plantes sauvages que l’Homme du néolithique et l’Homme moderne ont domestiqué sont présentes sur cette boucle et nous apprendrons leur histoire (lavande, lin, tilleul, pistachier térébinthe…).

Localisation :